Contrat Creative Commons
Le contenu de ce site, texte et images,
est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
imprimer

...et ce qui attend l'Europe demain

D'après David Cosandey (voir theorie Cosandey et Pourquoi l'Europe dominait hier)

[...]
On peut se demander pourquoi les théories que je suggère ici, simples somme toute, mais d'un pouvoir explicatif important, n'ont pas été formulées plus tôt. Il y a à cela deux raisons principales, je crois.
  • La première est que les humains ont de tout temps été fascinés par l'idée d'empire unifié, évoquant la paix, l'harmonie, le grand ensemble gouverné par un empereur sage et bienveillant. Les gens sont en général rebutés, pour ne pas dire scandalisés, par l'idée que les rivalités et les conflits entre Etats puissent avoir sur leur vie des effets positifs majeurs. Plus généralement, l'on aime à trouver aux choses grandioses des causes grandioses, préférant laisser de côté, à propos du progrès culturel et scientifique, les motivations considérées comme viles, ou trop terre-à-terre.
  • La seconde est qu'au cours des récentes décennies, l'histoire a fait de grands progrès, l'histoire des sciences en particulier qui, depuis son institutionalisation universitaire dans les années 1940-50, a produit un grand nombre de travaux innovateurs. Les éléments théoriques que je suggère ici figuraient, éparpillés, dans des centaines d'ouvrages récents. Il restait à découvrir le fil rouge qui les reliait.

Les théories que je propose, parce qu'elles énoncent les conditions nécessaires et suffisantes du progrès de la civilisation, devraient permettre de passer peu à peu d'une vision cinématique de l'histoire des civilisations, purement descriptive, à une vision dynamique, permettant d'identifier les forces à l'oeuvre et de projeter certaines évolutions possibles.

Dans le monde actuel, enfant, je le rappelle, de la paix nucléaire, il me semble possible de distinguer trois tendances majeures divergentes.
  • La première est la tendance à l'unification économique du monde, qui se manifeste à travers des accords comme ceux du GATT et de son successeur, l'Organisation Mondiale du Commerce. Ces accords visent à lever toute forme d'obstacle à la circulation des marchandises et au rachat transfrontalier des entreprises, à fin ultime de constituer un jour un domaine douanier planétaire unique. Cette tendance, si elle se poursuivait jusqu'à son terme, conduirait à un nivellement technologique et industriel mondial; les gouvernements renonçant à protéger leur économie et leurs habitants, une classe super-riche, regroupant peut-être 10% de la population de chaque pays, s'installerait aux commandes, imposant ses volontés à une immense sous-classe paupérisée.
  • La deuxième tendance pousse au contraire à l'éclatement des États, au morcellement politique généralisé. Les États n'ont en dernière analyse de raison d'être que la défense et la guerre. Dès lors que la paix nucléaire rend les grandes guerres impossibles, les conflits se morcellent, d'où l'actuelle multiplication des petits conflits féodaux anarchiques (Yougoslavie, Caucase, Afghanistan, Somalie, Libéria, etc.), le néo-développement des villes fortifiées (États-Unis, Brésil, Nigéria), la résurgence des brigands de grand chemin (Russie, Caucase, Mexique) et la réapparition des pirates (Indonésie, Brésil). Cette tendance, si elle se poursuivait jusqu'à son terme, conduirait à une sorte de nouveau Moyen Age.
  • La troisième, enfin, est la tendance à la formation de grands blocs continentaux (ALENA, Mercosur, EEE, Asean, Inde, Chine), relativement protectionnistes et se faisant concurrence les uns aux autres.
Il est difficile de dire laquelle des trois tendances l'emportera. Mais les théories exposées plus haut suggèrent à l'évidence que la troisième - le développement de blocs politiques stables et rivaux, attachés à développer leur économie et leur commerce - serait la plus favorable à une poursuite du progrès de la civilisation.

Pour ce qui concerne spécifiquement l'Europe, on peut dire, me semble-t-il, ceci: elle est aujourd'hui essoufflée démographiquement, et donc économiquement, et la disparition du risque militaire a réduit à peu de chose la rivalité entre ses États ou avec des États extérieurs. Cette situation peu stimulante la conduit tendanciellement à la stagnation.
Mais cette situation n'est pas fixée pour l'éternité. Premièrement, parce que les gouvernements européens peuvent essayer de remonter la pente de leur propre chef, en prenant par exemple des mesures énergiques contre la dénatalité. Secondement et surtout, parce que de nouveaux ennemis extérieurs pourraient surgir, qui aiguiseraient utilement l'aiguillon des rivalités inter-étatiques. Je songe à la montée de pays comme l'Iran, l'Irak, la Turquie, en pleine expansion démographique (dans vingt ans, l'Iran et la Turquie auront chacun autant d'habitants que la Russie aujourd'hui) et qui travaillent à se doter d'armements sophistiqués. Ou, plus généralement, à la montée du monde musulman, qui pourrait présenter toutes les exigences requises pour prendre le relais du monde communiste dans le rôle d'adversaire principal de l'Europe de l'Ouest: même foi belliqueuse que la Russie lénino-stalinienne, même hostilité envers l'Occident, même primat du groupe sur l'individu, mêmes masses nombreuses et misérables (ces éléments étant d'ailleurs liés, comme nous l'avons vu: autant la richesse stimule la vie intellectuelle d'une société, autant la pauvreté favorise l'obscurantisme), et... même capacité d'enchanter l'intelligentsia occidentale.

Pour les États-Unis, le nouvel ennemi utile, le nouvel "empire du mal", serait plutôt la Chine. Totalitaire, énorme, expansionniste, menaçante pour les intérêts américains en Extrême-Orient, pleine de ressentiment à l'égard de l'Occident, elle pourrait faire, à l'avenir, un adversaire presque idéal.

Créé par: thanh2 dernière modification: Mercredi 19 of Mai, 2010 [23:43:41 UTC] par thanh2


Des abeilles et des hommes
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
RSS Wiki RSS Blogues
[ Temps d'exécution: 0.17 secs ]   [ Mémoire utilisée: 1.12MB ]   [ GZIP Disabled ]   [ Charge du serveur: 0.17 ]
Dernière mise à jour CVS: Dimanche 02 of Mars, 2008 [11:53:28 UTC]